«3ème Révolution industrielle »

«3ème Révolution industrielle »

 

Lorsqu’on parle d’innovation le risque serait de surestimer la part de la technologie. Or, dans une entreprise, l’innovation réside autant dans le design, l’exploitation des données ou le modèle d’affaires que dans la technologie à proprement parler, qui est aujourd’hui largement banalisée par l’open source et les plates- formes de cloud computing. Un changement de paradigme d’autant plus urgent, qu’on assiste aujourd’hui à une nouvelle révolution accompagnée par l’essor du Très Haut Débit, celle de la fabrication additive (fabrication numérique, prototypage 3D…) et de l’Open innovation. Très largement en marche, elle va révolutionner en profondeur notre façon de produire, de penser et de vivre ensemble.

Ainsi dans une approche de développement durable, les consommateurs se transforment en producteurs grâce aux outils de fabrication numérique mis à disposition dans ces lieux d’innovation collaborative que sont les «Living-Labs», les espaces de «Coworking», les «FabLabs», les «Hackershops», les «Makerspaces», etc.

Les expériences développées en France (Paris, Toulouse, Saint-Jean-De-Luz sur la Côte basque…), en Europe (Barcelone, Bilbao, Santander, Amsterdam, Stockholm…) et dans le monde (Montréal, Singapour…) s’inscrivent résolument dans cette dynamique pour accompagner d’une part, ces ruptures technologiques, d’autre part, ces mutations économiques et enfin ces nouveaux modèles de société en construction… Si ces expériences, préfigurent la «3ème Révolution industrielle » annoncée par le prospectiviste américain Jeremy RIFKIN, elles sont aussi des modèles pour le développement des PTOM à l’instar de ce que souhaite aujourd’hui construire Saint-Pierre et Miquelon.

 

Octa Innovation Website
smart specialisation bioeconomy news Saint Pierre and Miquelon Olivier Gaston circulareconomy-en

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *