Serres agricoles dans les PTOM

Serres agricoles dans les PTOM

Les impacts négatifs du changement climatique ont des effets destructeurs majeurs sur les économies des États Insulaires de l’arc Caribéens; à cela peut s’ajouter non seulement les risques de catastrophes sismiques, volcaniques et de tsunami mais aussi les risques économiques dus à la faible élasticité des marchés.

Face à ces aléas, les petits agriculteurs voient régulièrement leurs efforts détruits, anéantis; mais la passion qui les anime les pousse toujours à reconstruire, toujours à se relever. Cet amour de la nature, de leurs terres, la satisfaction de pouvoir approvisionner les populations locales et les touristes avec des produits frais, naturels, fruit de leur travail fait partie de cette passion.

Face à ces aléas climatiques et économiques les innovations technologiques ont bien souvent peu d’impact mais innover c’est aussi :

  • Mieux adapter les techniques de production pour produire des fruits et légumes répondant à la demande croissante des consommateurs pour des produits naturels.
  • Mieux adapter les investissements aux risques climatiques et économiques.
  • Développer des organisations de producteurs capables de mettre en place des partenariats innovants et de rapprocher le producteur du consommateur.
  • Transmettre la passion qui anime les agriculteurs aux générations futures qui auront aussi à gérer les contraintes environnementales pour que l’espace caribéen reste un havre de détente et de relaxation pour des millions de visiteurs.

C’est avec un tel fil conducteur que le projet est allé à la rencontre des agriculteurs caribéens pour partager avec eux cette passion qui les anime.

Déclaration de Christian Harel, expert d’OCTA Innovation, après une série d’ateliers et de consultations sur les serres agricoles.

agriculture news Innovation Missions
Consultations in Wallis and Futuna

Consultations in Wallis and Futuna

Consultation with Wallis and Futuna, where there is interest in:

  • Training existing greenhouses farmers and information for other farmers interested
  • Training seminar with technical agriculture staff (including Chamber of Agriculture)

There are only 3 farms with greenhouses and one of them is the Agriculture school farm. One greenhouse farmer has already ordered some greenhouses for hydroponic production. With 10000 inhabitants, vegetable production (tomatoes, lettuce…) is mainly imported. Tools for supporting agriculture sector in this region are 11th EDF and RITA (regional network).

agriculture news Wallis And futuna
Workshop in BVI

Workshop in BVI

A pilot greenhouse project would be very helpful in the British Virgin islands as it would push farmers to work together. However the availability of water for irrigation could be a serious issue if efforts are not made for ensuring water in quantity and quality. For a pilot greenhouse project it is recommended to preferably use good governmental land with centralised irrigation water. This approach must involve small and young farmers.

DSC_1595

DSC_1577

British Virgin Islands agriculture news
Workshop in Montserrat

Workshop in Montserrat

Greenhouses are the most secure way how to increase benefits of the local agriculture, and reduce importation. Therefore there was strong interest in Monserrat. The country would have good opportunity by developing pineapple (organic production with support of CIRAD from Martinique). In fact before volcano erupted in the end of the nineties there was a lot of pineapples production. Providing water storage is developed it could be possible to re-launch such a crop on very fertile ashes soil close to Plymouth (old capital). A mission to Costa Rica could be useful for identifying the best varieties and accessing young plants.

DSC_1474DSC_1509

Montserrat agriculture news
Workshop in St Eustatius

Workshop in St Eustatius

Great interest of the local participants and significant experience of the expert Christian Harel made workshop in Sint Eustatius very intensive and successful. Follow up of this workshop is coming. Water collection must be considered as the main problem to be solved, for the already existing greenhouses as well as the pilot greenhouse project.

The other priority is the roaming goats which are devastating the vegetation and resulting with severe erosion of the soil. This can be considered as a priority. Irrigation of forage crops with a conservation and storage system (hailage) could be very innovative and would pave the way for a more intensive breeding system and starting to ban the roaming animals.

DSC_1413

DSC_1436

Sint Eustatius agriculture news
Ra’O Puha : bioversion des tourteaux de coprah

Ra’O Puha : bioversion des tourteaux de coprah

L’Association des Pays et Territoires d’Outre-Mer (l’OCTA) a signé l’an dernier le contrat du projet pilote de la Polynésie française financé par la Commission européenne. Ce projet cible la bioconversion de tourteaux de coprah en aliments pour l’élevage et l’aquaculture des crevettes et poissons.

L’objectif est de tester en vraie grandeur un nouveau procédé de traitement des tourteaux, utilisant des larves de la mouche de l’espèce Hermetia illucens, communément appelée mouche soldat noire. Sont prévus l’installation d’une unité de production de mouches, l’optimisation des aliments pour l’aquaculture, et le business plan d’une unité industrielle. l’équipe d’innovation participe activement à l’avenir durable des îles de Polynésie française.

Actuellement, la production de coprah ne cesse d’augmenter (fabrication d’huiles, de savons et de cosmétiques) alors que les sous-produits comme les tourteaux sont très peu valorisés. Le Pôle d’innovation Tahiti Fa’ahotu a réuni un ensemble de partenaires pour le ce projet qui vise la bioconversion de tourteaux de coprah.

Cette innovation va valoriser les ressources du territoire et fournissent une activité rémunératrice aux familles et aux petits entrepreneurs et contribuer activement à l’avenir durable des îles de Polynésie française.

 

agriculture French Polynesia news European Commission Pilot project