Our Ocean EU ACP

Our Ocean EU ACP

Our Ocean‘ Conference of the European Union and the group of African, Caribbean and Pacific states reaffirmed the support to the implementation of SDG 14 and have stressed the commitment to an ambitious, long-term vision of protection, valorisation, and sustainable use of our oceans, as well as to sustainable blue growth. access, use, and management of vital marine resources, Confirmed needs and commitment to strengthen ocean governance worldwide, reduce pressure on the oceans, improve ocean research and data; and to reinforce actions for sustainable inclusive growth of the blue economy for the benefit of all. Read  & read more

bioeconomy blue economy news European Commission Climate Change circulareconomy-en Conferences
«3ème Révolution industrielle »

«3ème Révolution industrielle »

 

Lorsqu’on parle d’innovation le risque serait de surestimer la part de la technologie. Or, dans une entreprise, l’innovation réside autant dans le design, l’exploitation des données ou le modèle d’affaires que dans la technologie à proprement parler, qui est aujourd’hui largement banalisée par l’open source et les plates- formes de cloud computing. Un changement de paradigme d’autant plus urgent, qu’on assiste aujourd’hui à une nouvelle révolution accompagnée par l’essor du Très Haut Débit, celle de la fabrication additive (fabrication numérique, prototypage 3D…) et de l’Open innovation. Très largement en marche, elle va révolutionner en profondeur notre façon de produire, de penser et de vivre ensemble.

Ainsi dans une approche de développement durable, les consommateurs se transforment en producteurs grâce aux outils de fabrication numérique mis à disposition dans ces lieux d’innovation collaborative que sont les «Living-Labs», les espaces de «Coworking», les «FabLabs», les «Hackershops», les «Makerspaces», etc.

Les expériences développées en France (Paris, Toulouse, Saint-Jean-De-Luz sur la Côte basque…), en Europe (Barcelone, Bilbao, Santander, Amsterdam, Stockholm…) et dans le monde (Montréal, Singapour…) s’inscrivent résolument dans cette dynamique pour accompagner d’une part, ces ruptures technologiques, d’autre part, ces mutations économiques et enfin ces nouveaux modèles de société en construction… Si ces expériences, préfigurent la «3ème Révolution industrielle » annoncée par le prospectiviste américain Jeremy RIFKIN, elles sont aussi des modèles pour le développement des PTOM à l’instar de ce que souhaite aujourd’hui construire Saint-Pierre et Miquelon.

 

smart specialisation bioeconomy news Saint Pierre and Miquelon Olivier Gaston circulareconomy-en

L’AQUACULTURE – DEVELOPPEMENT DURABLE, INTENSIFICATION ECOLOGIQUE ET NOUVELLES RESSOURCES

INVITATION CONFERENCE

Mercredi 26 octobre 2016 à 17h00
Amphithéâtre de l’Ecole de Commerce de Tahiti (ECT) à la CCISM

DEVELOPPEMENT DURABLE, INTENSIFICATION ECOLOGIQUE ET NOUVELLES RESSOURCES : DES PARANGONS POUR LE FUTUR DE L’AQUACULTURE !!

L’IRD, Technival, l’ILM et Tahiti Faahotu ont le plaisir de vous inviter à participer à la conférence dans le cadre du projet pilote « Rao Puha » : croissance de BSF (Black Soldier Fly ou Mouche Soldat Noire) sur tourteau de coprah.

M. Domenico Caruso : chercheur à l’IRD – UMR 226 – Equipe Diversité Ichtyologique et Aquaculture (DIVA) et à l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISE- M) – Inventeur d’un brevet sur la croissance des BSF sur tourteaux de palme.

L’aquaculture est considérée comme l’une des 4 ressources primaires pour la nutrition humaine.
Le futur de l’aquaculture dépendra de son développement durable et de sa capacité à minimiser et à compenser les impacts environnementaux engendrés.

La contribution croissante de la part de l’aquaculture à la nutrition mondiale, surviendra essentiellement par l’intensification écologique des systèmes de production par :

! Une politique d’insertion écosystémique
! La valorisation des fonctionnalités écologiques des systèmes productifs
! L’innovation et développement d’approches circulaires « ou cradle to cradle » ! L’usage raisonné des ressources alternatives dont l’élevage des black soldier fly (BSF) en est un exemple éloquent et prometteur ».

blue economy French Polynesia news research and innovation Bran Quinquis circulareconomy-en Jezic von Gesseneck
The development of formal systems to recognise innovation

The development of formal systems to recognise innovation

The premise at which we start is that innovation is happening all around us. As the OCTA, we are not embarking upon a new journey of innovation; rather, we are recognising that as OCTs, our large and small enterprises are already quite innovative. Our strategy therefore is to create channels for the recognition of exiting innovation and innovators and the most creative actors. The following core innovation areas are recognised agriculture and food production, built environment, energy, water, air quality, soil quality, waste management, flora and fauna, and especially in the case of OCTs, non-natural resource intensive industry (such as the creative industries and intangible cultural assets).

Notable innovations are those which add value to a product or service and which can be replicated elsewhere, valued and commercialised. When the levels of innovation are notable, these will inevitably involve some element of intellectual property protection, licencing and management. A system for managing and documenting the innovation may be adapted from the Eco Management and Audit Scheme (EMAS) Easy, used in the European Union for smaller enterprises (see link here EMAS Easy.) Work done in the Caribbean region’s OCTs has revealed that only Montserrat, through the World Bank EPIC programme has a formal system for recognising eco-innovation. Nevertheless, substantial eco-innovation is occurring via isolated cases throughout the overseas countries and territories.

green economy sustainable growth Caribbean SME support news Innovation Missions circulareconomy-en