Mangroves & James Kairo VUB fellowship

Mangroves & James Kairo VUB fellowship

Mangroves are the epitome of life. They harbour species and life forms that cannot be found elsewhere. But above all they are the life support of communities around the world.

Mangroves are rapidly degrading and disappearing around the world. This is of serious concern to Dr James Kairo, who has been put forward as a VUB Fellow (VUB – Vrije Universteit Brussel – Free University of Brussels)  in recognition of his unique work studying and protecting mangroves. “He is one of the most versatile and productive people I have met,” says Professor Nico Koedam.

“This award shows that no matter where you come from, you can make a difference if you fight
for local communities and local environments.” James Kairo. Read more about  VUB & James

agriculture blue economy news Environment research and innovation Science Climate Change
An EU intellectual property policy to boost innovation

An EU intellectual property policy to boost innovation

Intellectual property (IP) lies at the heart of innovation and competitiveness around the world as well as in the European Union, and intellectual property rights (IPRs) are protected mainly through patents, trade marks and copyright. IPRs enable individuals and companies to earn recognition and/or financial benefit from what they invent or create. By striking the right balance between innovators and public interest, IP aims to foster an environment in which creativity and innovation can flourish. The EU has shaped a framework that defines and protects innovations and creations through IP. This framework mainly comprises of directives and regulations protecting copyright, trade marks, patents, designs and geographical indications. Read more

news research and innovation EU Innovation
Algae green gold of the future

Algae green gold of the future

Algae are called the green gold of the future as they became a valuable and sustainable feedstock for numerous industies. They are used in production of biofuels, food, animal feed, chemicals, materials, cosmetics, biofertilizers or CO2 utilization.

In Bonaire, Algae Parc pilot project intends to increase the level of food production and economic diversification in Bonaire through the sustainable production of microalgae.

news research and innovation Science Bonaire Pilot project
Dr. Hervé Bossin, Institut Louis Malardé

Dr. Hervé Bossin, Institut Louis Malardé

Dr. Hervé Bossin, entomologiste, responsable du laboratoire de l’Institut Louis Malardé qui a accueilli la réalisation du projet pilote d’innovation. Ce fut l’un des principaux facteurs influençant le succès de Ra’o Puha.

Le laboratoire de recherche en entomologie médicale étudie la bio-écologie de plusieurs moustiques vecteurs de maladies ou d’insectes nuisibles qui ont un impact sur la santé des populations polynésiennes. Dr. Hervé Bossin, entomologiste, est le responsable du laboratoire de l’IML dont les programmes, essentiellement axés sur la recherche opérationnelle, ont pour objectifs le développement et la validation sur le terrain de stratégies durables de lutte anti-vectorielle intégrant des méthodes innovantes et respectueuses de l’environnement.

L’ILM concourt à la préservation de la santé, de l’hygiène publique et de l’environnement naturel de la Polynésie française. Cette mission s’articule autour de deux pôles : la santé publique et la recherche scientifique.

ILM

French Polynesia news research and innovation Science
Dr. Bernard Costa, Tahiti Fa’ahotu

Dr. Bernard Costa, Tahiti Fa’ahotu

Dr. Bernard Costa, chef de projet a assuré l’apport de l’innovation scientifique au projet pilote Ra’O Puha. En 2009, le 1er Pôle d’innovation polynésien est créé sous la présidence de Bernard Costa : l’association Tahiti Fa’ahotu, regroupant 21 membres fondateurs (entreprises et organismes de recherche et de formation). L’objet étant de soutenir la création et d’assurer le pilotage opérationnel, le développement et la promotion des activités et des projets d’un pôle d’innovation polynésien dans le domaine de la «valorisation des ressources naturelles de Polynésie française».

Par son expertise scientifique et technique, Bernard Costa, est maintenant à la tête de la cellule opérationnelle. Sous l’autorité du Conseil d’Administration et de celle du Président, la cellule opérationnelle met en œuvre la politique générale de l’association, notamment avec le Pays et l’Etat. Elle développe la stratégie et la prospective du projet associatif en lien avec les enjeux de la filière «valorisation des ressources naturelles» en général, sur le territoire de la Polynésie Française, anime l’organisation au regard de la dynamique associative et des exigences des conventions passées avec les financeurs et partenaires, effectue la prospection directe pour favoriser l’adhésion de nouvelles entreprises, assure la gestion administrative, juridique et financière de la structure en lien avec le Conseil d’Administration, élargit le cercle des ressources internes et affectables aux projets, pilote l’ensemble des projets, conçoit la stratégie de communication interne et externe et la met en œuvre, anime le réseau des adhérents et des partenaires locaux et internationaux.

NL 7.2018 article 6

French Polynesia news research and innovation Science
Eurostars 2018

Eurostars 2018

If you are a small company in need of public funding for your innovative idea, then Eurostars has been carefully developed to meet your specific needs With its bottom-up approach, it stimulates international collaborative research and innovation projects that will be rapidly commercialized.  It is your ideal first step in international cooperation.

Joining Eurostars will enable your company to:

  • Turn an idea into a product and commercialize it.
  • Combine and share expertise and benefit from working beyond national borders.
  • Grow faster
  • Read more
EU programme news research and innovation e.startups-en EU Innovation
European Researchers’ Night

European Researchers’ Night

The European Researchers’ Night, project funded by the European Commission, is a Europe-wide public event to enhance researchers’ public recognition and to stimulate interest in research careers, especially amongst young people.

As 2018 is the European Year of Cultural Heritage, applicants are encouraged to include activities related to cultural heritage.

Call open up to 14 February 2018!

More information.

news European Commission research and innovation
OCTA Innovation Issue 25/ 2017 – CRESICA – Nouvelle-Calédonie

OCTA Innovation Issue 25/ 2017 – CRESICA – Nouvelle-Calédonie

L’aboutissement d’une réflexion collective a débouché sur l’affirmation d’une volonté commune de mieux coordonner les activités menées en Nouvelle-Calédonie en recherchant les pistes de synergie et de mutualisation des moyens liant étroitement formation-recherche, innovation et transfert. Ainsi, la volonté manifestée par l’État, la Nouvelle-Calédonie et les collectivités provinciales en charge du développement se conjugue à celle des principales institutions académiques. La dispersion des moyens de recherche en Nouvelle-Calédonie plaide, en effet, en faveur : d’une coopération entre établissements de façon à éviter la tentation du repli sur soi; d’un gain collectif; de la nécessité d’une identité visible et reconnue localement et à l’international qui permettra un changement d’échelle et un élargissement du périmètre d’influence.

C’est pourquoi, les établissements de recherche et d’enseignement supérieur présents en Nouvelle-Calédonie se sont rassemblés pour créer le Consortium pour la Recherche, l’Enseignement Supérieur et l’Innovation en Nouvelle-Calédonie (CRESICA) qui a vocation à construire des liens forts entre eux, dans le cadre d’un partenariat étroit avec l’État, la Nouvelle-Calédonie et ses trois provinces.

Les membres du Comité de site du CRESICA sont : L’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC), l’Institut Agronomique Néo-Calédonien (IAC), l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (lFREMER), l’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie (IPNC), le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD).

Pour la plaquette de présentation du CRESICA, cliquez ici

Read the newsletter.

New Caledonia educational innovation research and innovation Science newsletter-en Jean-Michel Le Saux
Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (IFREMER)

Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (IFREMER)

L’institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (IFREMER) est un établissement public caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe des ministères chargés de la Recherche, de l’Agriculture et de la Pêche, de l’Équipement et des Transports de l’Écologie et du Développement durable.

Avec une zone maritime d’environ 1,5 millions de km2, la Nouvelle-Calédonie est un terrain de recherche privilégié pour l’IFREMER.

Après avoir participé à la création et au suivi zootechnique de la filière crevettes, l’une des activités-phare de l’économie locale, l’IFREMER mène des recherches appliquées sur la crevette bleue (Litopenaeus stylirostris) afin d’en améliorer la croissance, la reproduction, le taux de survie et la résistance aux maladies en soutien scientifique au Centre Technique Aquacole (CTA) de l’ADECAL.

L’IFREMER travaille également sur la valorisation des ressources biologiques marines (pisciculture marine, aquaculture de micro-algues), la gestion des Aires marines Protégées et du Patrimoine inscrit à l’UNESCO (suivi du lagon, de sa biodiversité et intensité de sa fréquentation afin d‘aider les provinces à mieux gérer la préservation des ressources marines et des îlots face aux activités humaines comme le tourisme, la pêche, …), la bancarisation et représentation cartographique des données environnementales, la modélisation numérique des processus côtiers. Il mène également des recherches en géosciences marines sur la ZEE calédonienne en collaboration étroite avec le service de géologie du Gouvernement, et déploie dans cette zone ses navires hauturiers pour les campagnes d’étude sur les ressources minérales profondes.

L’IFREMER est aussi membre fondateur du consortium CRESICA (Consortium pour la Recherche, l’Enseignement Supérieur et l’Innovation en Nouvelle-Calédonie) signé en septembre 2014 avec les organismes de recherche présents sur le territoire.

Plus d’information sur le site de l’IFREMER et sur le site du gouvernement de Nouvelle-Calédonie.

New Caledonia educational innovation blue economy news research and innovation Science Jean-Michel Le Saux