Des constructions plus écologiques et économiques

Des constructions plus écologiques et économiques

Des constructions plus écologiques et économiques

La maîtrise de l’énergie dans les bâtiments est au cœur de l’accord interprofessionnel signé le 22 avril par Thierry Cornaille, membre du gouvernement en charge du logement et de l’énergie, et par l’ensemble des acteurs professionnels, institutionnels et privés du secteur de la construction.   32684253.JPG

Les signataires de ce texte n’ont pas choisi au hasard la Maison de l’étudiant à l’Université de Nouvelle-Calédonie pour se donner rendez-vous. Ce lieu est en effet exemplaire, puisque sa construction a respecté nombre des normes qui figureront dans le texte sur lequel les experts ont officiellement commencé à travailler ensemble, ce vendredi.

La réglementation énergétique des bâtiments de la Nouvelle-Calédonie (RENC) encadrera les futures normes de construction, avec trois objectifs principaux. Tout d’abord, lutter contre la vie chère en réduisant les factures d’électricité trop élevées, témoins de mauvaises performances thermiques. Deuxièmement, améliorer le confort des usagers. Et, enfin, réduire l’impact environnemental de la Nouvelle-Calédonie en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en imposant, pour certaines utilisations, le recours à des énergies renouvelables.

Mieux construire et mieux s’équiper

En préalable à la RENC, la Direction de l’industrie, des mines et de l’énergie de la Nouvelle-Calédonie (DIMENC) a déjà rédigé une étude pratique très complète. Elle s’articule autour de recommandations concernant la construction des bâtiments et l’achat des équipements.

Un des grands défis lancés est la limitation de l’usage de la climatisation. Les pistes proposées concernent principalement la protection solaire du bâtiment et le recours à la ventilation naturelle ou à très faible consommation (brasseurs d’air). Plusieurs autres conseils portent sur l’optimisation de l’éclairage artificiel, l’utilisation de l’énergie solaire, la mise en œuvre des capteurs, le choix des ballons, des canalisations, etc.

Le lancement de la rédaction de la RENC est une des actions mises en œuvre par le gouvernement dans le cadre du Schéma pour la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie, texte actuellement sur le bureau du Congrès.

À quoi s’appliquera cette réglementation ?

La RENC concernera les bâtiments neufs ou qui nécessitent une modification de bâti devant faire l’objet d’un permis de construire ou d’une déclaration préalable (notamment les rénovations).

Elle s’appliquera aux secteurs :

– du résidentiel (individuel et collectif) ;

– des bureaux administratifs ;

– de l’hôtellerie et de la restauration ;

– de l’enseignement (hors locaux administratifs) : salles de classe, externat et restaurant scolaire ;

– des commerces ;

– des établissements hospitaliers et dispensaires ;

– des bâtiments à vocation sportive et culturelle.

Une procédure de contrôle sera mise en place au moment du dépôt du permis de construire et lors de l’achèvement des travaux.

Sur les terres coutumières, les prescriptions seront à prendre en compte sous forme de recommandations. Une procédure simplifiée est prévue pour les constructions ne nécessitant par le recours obligatoire à un architecte.

original article

Octa Innovation Website
New Caledonia renewable energy Construction

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *