«3ème Révolution industrielle »

«3ème Révolution industrielle »

 

Lorsqu’on parle d’innovation le risque serait de surestimer la part de la technologie. Or, dans une entreprise, l’innovation réside autant dans le design, l’exploitation des données ou le modèle d’affaires que dans la technologie à proprement parler, qui est aujourd’hui largement banalisée par l’open source et les plates- formes de cloud computing. Un changement de paradigme d’autant plus urgent, qu’on assiste aujourd’hui à une nouvelle révolution accompagnée par l’essor du Très Haut Débit, celle de la fabrication additive (fabrication numérique, prototypage 3D…) et de l’Open innovation. Très largement en marche, elle va révolutionner en profondeur notre façon de produire, de penser et de vivre ensemble.

Ainsi dans une approche de développement durable, les consommateurs se transforment en producteurs grâce aux outils de fabrication numérique mis à disposition dans ces lieux d’innovation collaborative que sont les «Living-Labs», les espaces de «Coworking», les «FabLabs», les «Hackershops», les «Makerspaces», etc.

Les expériences développées en France (Paris, Toulouse, Saint-Jean-De-Luz sur la Côte basque…), en Europe (Barcelone, Bilbao, Santander, Amsterdam, Stockholm…) et dans le monde (Montréal, Singapour…) s’inscrivent résolument dans cette dynamique pour accompagner d’une part, ces ruptures technologiques, d’autre part, ces mutations économiques et enfin ces nouveaux modèles de société en construction… Si ces expériences, préfigurent la «3ème Révolution industrielle » annoncée par le prospectiviste américain Jeremy RIFKIN, elles sont aussi des modèles pour le développement des PTOM à l’instar de ce que souhaite aujourd’hui construire Saint-Pierre et Miquelon.

 

biotechnologie actualités Saint-Pierre et Miquelon spécialisation intelligente Olivier Gaston économie circulaire
OCTA Innovation Issue 26 / 2016 – Turks and Caicos Islands

OCTA Innovation Issue 26 / 2016 – Turks and Caicos Islands

 

Tracy Knight is the Head of Turks and Caicos Islands (TCI) London Office having been re-appointed to the role in October 2015. Tracy, a lawyer by profession, was originally employed by the Turks and Caicos Islands Government in 2004 to establish the first Turks and Caicos Islands Government and Tourism Office in the UK and headed the office from 2004 until 2011. From 2011 to September 2015 Tracy worked for the Turks and Caicos Islands Tourist Board as their European Marketing Executive.

As the TCI Representative to the UK and European Union Tracy represents the TCI Government at meetings of EU Association of the Overseas Countries and Territories (OCTA). The Turks and Caicos Islands Government are also currently Vice Chair of OCTA.

Since taking up the role of Head of the TCI London Office Tracy has worked closely with TCI stakeholders on strengthening bilateral relations between TCI Government and the UK Government and the TCI Government and the European Commission.

Read newsletter.

agriculture @fr biotechnologie administration publique actualités Association OCTA soutien aux PME développement durable Alexa-Cooper-Grant Jezic von Gesseneck newsletter-en
AgriSpin and EIP-AGRI : Agriculture Innovation at work

AgriSpin and EIP-AGRI : Agriculture Innovation at work

Far from all innovation processes succeed. In fact, many go awry even before they begin. So what makes an innovation process move forward? And what stops it? The EU-project “AgriSpin – Space for Innovations in Agriculture” seeks to find the answers to those questions and many more by identifying best practices for innovation and support systems in European agriculture.

The EU AgriSpin project (2015-2017) examines the practice of innovation today by answering questions such as: How does the European farmer seek information and support? What competencies does he expect of his adviser? What kind of support system is in place today? By doing so, AgriSpin intends to uncover best cases for innovation and identify the type of innovation support system that makes for the most optimal innovation process.

AgriSpin LinkedIn page reports the current activities (cross visits, innovative technologies, case studies, etc.).

The EIP-AGRI brings together innovation actors (farmers, advisers, researchers, businesses, NGOs and others) at EU level and within the rural development programmes. Together they form an EU-wide EIP network. EIP Operational Groups are project-based and tackle a certain (practical) problem or opportunity which may lead to an innovation. The Operational Group approach makes the best use of different types of knowledge (practical, scientific, technical, organisational, etc.) in an interactive way. An Operational Group is composed of those key actors that are in the best position to realise the project’s goals, to share implementation experiences and to disseminate the outcomes broadly.

Those two platforms offer networking and knowledge sharing that can inspire any agriculture innovators, even those based in OCTs.

programme européen agriculture @fr biotechnologie actualités orientations réseau d’innovation food processing Tool
Polynésie française : la cosmétique traditionnelle à l’honneur

Polynésie française : la cosmétique traditionnelle à l’honneur

S’il existe depuis très longtemps une pharmacopée qui recense les plantes à usage thérapeutique, les travaux dans le domaine de la cosmétique traditionnelle sont encore peu recensés dans des écrits. Le concept de la cosmétopée fait appel à des partenariats internationaux pour recenser les plantes utilisées à des fins cosmétiques et les savoir-faire traditionnels. Il a pour objectif de favoriser l’innovation cosmétique en développant les échanges entre la recherche académique et le monde industriel, favorisant les partenariats public/privé pour alimenter les entreprises, et tout particulièrement les PMEs, en nouveaux ingrédients et principes actifs d’origine naturelle dans le respect des hommes et de la nature.

Les régions du Pacifique Sud telles que les régions ultramarines françaises (Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française, Wallis et Futuna) et d’autres comme l’archipel des îles Fiji, constituent des zones privilégiées de la biodiversité, non seulement par la diversité de la flore et de la faune (terrestre et marine) qui s’y trouve mais aussi par les services rendus par cette diversité biologique incluant les usages de la pharmacopée et de la cosmétopée qui font partie intégrante de leur patrimoine culturel.

Le cluster Tahiti Fa’ahotu, la Cosmetic Valley et l’Université de la Polynésie Française organise à Tahiti, les 22, 23 et 24 novembre 2016 le 5ème Congrès international de la Cosmétopée et les 1ères Rencontres internationales de la Cosmétopée du Pacifique.

Cet événement, vise à promouvoir les différents aspects de la cosmétopée au niveau du Pacifique et International sur les thématiques portant sur trois axes :

Axe 1 : Cosmétique traditionnelle et dermocosmétique : Biodiversité, cosmétopée – Ethnobotanique (traditionnel) Phytochimie – Ethnoscience – substances naturelles – usages traditionnels – Activités biologiques)

Axe 2 : Protection des savoirs et des échanges : Biosourcing, Nagoya (APA – ABS), culture, sécurité, législation locale, régionale et internationale, développement local, accords collaboratifs, transferts de compétences

Axe 3 : Valorisation des produits, protection des consommateurs : client, marché, sécurité, innocuité, produits finis, consommateurs, valorisation économique, procédés, transformations, formulations

Les organisateurs lancent un appel à communication ouvert jusqu’au 30 mai.

 

Polynésie française Nouvelle Calédonie Pacifique agriculture @fr biotechnologie actualités santé Wallis et Futuna appel à projet cluster industrie créative événement food processing
Tendances de l’innovation agricole et agro-alimentaire

Tendances de l’innovation agricole et agro-alimentaire

L’innovation contribue au développement d’une agriculture plus propre, plus compétitive, et plus soucieuse de l’environnement.

Découvrez dans ce dossier spécial de BPI France, les dernières tendances de l’innovation agricole et agro-alimentaire (avec une synthèse et une vidéo).

La biéoconomie

De nombreuses entreprises, pionnières de la bioéconomie,  développent une valorisation mixte, alimentaire et non alimentaire de leurs produits. C’est le cas par exemple de biocarburants de deuxième génération, co-produits de protéines végétales destinées à l’alimentation animale. Cette innovation rentabilise la filière des protéines végétales et permet de réduire la dépendance au soja d’importation.

La Foodtech

Le respect du développement durable trouve un nouvel écho dans la proximité avec les consommateurs incarnée par certaines initiatives comme La Ruche qui dit oui (service de vente en ligne de produits alimentaires en circuits courts qui permet de renouer le lien entre producteurs et consommateurs, qui a démarré en Polynésie française) ou encore Miimosa (Le premier site de financement participatif exclusivement dédié à l’agriculture et à l’alimentation. ).

La lutte contre le gaspillage

Dans le monde, on gaspille 30 % des productions alimentaires. Les technologies du numérique offrent de nouvelles opportunités pour lutter contre le gaspillage, comme en témoignent l’offre des entreprises Phenix et Comerso, qui mettent en relation les distributeurs et industriels avec les associations caritatives.

Les alternatives aux protéines animales

Pour nourrir 9 milliards d’habitants sur terre à l’horizon 2050, avec des ressources naturelles limitées, notre modèle alimentaire doit s’orienter vers des régimes plus riches en protéines végétales.
Le projet de Tereos soutenu dans le cadre du concours mondial de l’innovation (Bpifrance/PIA) porte sur la mise au point d’analogues de viande à base de protéines de blé.

L’innovation organisationnelle

Le groupe Poult, leader français de la fabrication de biscuits en MDD (marque distributeur) est devenu une référence de l’entreprise libérée et de l’innovation collaborative (« open innovation »). Associé à la clinique Pasteur, la coopérative Arterris et la start-up Ubleam, il a lancé un biscuit connecté, qui communique des informations nutritionnelles après avoir flashé l’emballage.

Retrouvez des réussites d’entreprises innovantes et les appuis financiers offerts par BPI France en cliquant sur ce lien.

agriculture @fr biotechnologie actualités science, recherche et innovation réseau d’innovation food processing Tool
Projets innovants soutenus par les Investissements d’avenir

Projets innovants soutenus par les Investissements d’avenir

Vous souhaitez vous lancer dans l’économie circulaire, une entreprise de recyclage, des transports et des bâtiments plus économes en énergie, découvrez des entreprises et des filières qui innovent, grâce au site mis en ligne par l’ADEME, l’Agence du développement et de la maîtrise de l’énergie :Projets lauréats qui bénéficient du financement Investissements d’avenir.

Vous découvrirez des entreprises innovantes dans l’économie verte comme le recyclage de batteries, le tri de verre, la valorisation de déchets de caoutchouc, le recyclage d’emballage de plastique souple, l’élevage industriel d’insectes, ou la méthanisation.

biotechnologie actualités appel à projet industrie créative énergie renouvelable économie verte OCT
Bio-Based Industries – Public-Private Partnership

Bio-Based Industries – Public-Private Partnership

Communication expert’s insight:
The BBI is dedicated to realising the European bioeconomy potential, turning biological residues and wastes into greener everyday products through innovative technologies and biorefineries, which are at the heart of the bioeconomy.

programme européen biotechnologie