Mission en Polynésie française

Mission en Polynésie française

La mission du directeur du projet OCTA Innovation, Milan Jezic von Gesseneck, en Polynésie française et le travail avec les acteurs de l’innovation en Polynésie française sous la direction de Bran Quinquis a montré l’énorme progrès du renforcement de l’innovation en Polynésie française. La stratégie d’innovation et les nombreuses opportunités de travail dans le domaine de l’innovation ont été évaluées lors des réunions organisées par Bran Quinquis, directeur de l’innovation, qui est particulièrement actif dans le rapprochement des autorités publiques et des acteurs privés, dans l’utilisation de l’assistance technique de l’UE et dans l’implication dans les différents programmes de financement européens dans les domaines de l’innovation, de l’éducation et du changement climatique.

La Polynésie française a l’un des conseils d’innovation les plus actifs. Un soutien particulier dans le domaine de la recherche par la vaste expérience régionale de Pierre Labrosse à présent en Polynésie française et avec Jean-Pierre Meyer, la stratégie territoriale pour l’innovation présente très bien les efforts de renforcement de l’innovation en Polynésie française.

La Polynésie française a fait l’une des meilleures stratégies d’innovation de tous les PTOM. Actuellement les discussions portent sur la mise à jour de la feuille de route, sur l’actualisation des domaines de stratégies de spécialisation intelligente pour la Polynésie française en utilisant la vaste expérience de l’UE, y compris les meilleures pratiques des régions ultrapériphériques. Actuellement les objectifs ne sont pas seulement la mise à jour des spécialisations intelligentes de la Polynésie française, mais ils sont aussi de garantir la manière de mise en œuvre transversale de l’innovation à travers tous les secteurs, d’établir des partenariats public-privé efficaces et d’établir les politiques et les instruments les plus adéquats pour le soutien de l’innovation.

Polynésie française actualités Missions d'innovation Bran Quinquis
Deuxième édition du marché de l’innovation

Deuxième édition du marché de l’innovation

Le 1er mars, la Présidence de la Polynésie française a accueilli la seconde édition du Marché de l’Innovation. Cet événement placé sous le haut-patronage du Président de la Polynésie française a été organisé conjointement par la grappe d’entreprises Tahiti Fa’ahotu et le ministère du Travail, de la formation professionnelle et de l’éducation, en charge de la fonction publique, de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Les objectifs du Marché de l’Innovation :

  • Rendre visible et accessible les résultats de recherches ainsi que les projets avec un fort potentiel de valorisation économique.
  • Lancer la 2ème Bourse de l’innovation « Poly’Nov », qui récompense des porteurs de projets par un prix financier du président, accompagné « d’un panier d’accompagnement sur mesure » permettant de faciliter la mise en place ou le développement des activités récompensées. L’innovation peut aussi bien porter sur la mise en œuvre de produits ou services, de procédés, de méthodes organisationnelles ou être de nature sociale.

L’entrepreneuriat est l’une des réponses à la relance économique. Mobiliser toutes les forces vives est essentiel pour permettre à l’innovation de contribuer au développement de la Polynésie française.

Polynésie française actualités OCT events
Equipement sportif innovant en Polynésie

Equipement sportif innovant en Polynésie

Un projet d’équipement sportif et de jeunesse polynésien innovant a été récompensé lundi 5 mars 2018 par la ministre des Sports à Paris, dans le cadre de l’appel à projets lancé par le Centre national pour le développement du sport (CNDS) concernant les équipements sportifs innovants en territoires ultramarins.

L’objectif de cet appel à projets du CNDS était d’identifier des équipements sportifs faisant preuve d’innovation sociale et environnementale, permettant l’accès aux pratiques sportives par l’ensemble de la population, afin de les dupliquer sur l’ensemble des territoires ultramarins français.

Article original

Polynésie française actualités
Propelling systemic innovation in French Polynesia

Propelling systemic innovation in French Polynesia

Bran Quinquis, Innovation Director for French Polynesia is doing great job in propelling innovation in French Polynesia. Currently the pilot project Ra’O Puha in implementation science in bioconversion of dry coconut residues is in the final stage of completion. This pilot project is a great work on propelling scientific research innovation, and developing business case, but also social innovation for other islands of French Polynesia which has territory spread on more than 100 islands.

This week there is the second edition of the Innovation days (Marché de l’innovation) in French Polynesia. We indeed highly appreciate multifaceted activities that Bran is taking in close cooperation with the OCTA Innovation team for developing the most efficient actions to propel Systemic innovation in French Polynesia.

Polynésie française actualités Bran Quinquis
Lettre d’actualités 4/2018 –  Polynésie française

Lettre d’actualités 4/2018 – Polynésie française

Comment renforcer l’innovation, et comment progresser dans la mise en place de l’innovation systémique sur le territoire de la Polynésie française seront les deux questions clés lors de la mission de Milan Jezic von Gesseneck, Directeur du projet OCTA Innovation en Polynésie française début mars. Celles-ci seront discutées avec les principales parties prenantes de Polynésie française cette semaine.

Bran Quinquis, Directeur de l’innovation

Lire la lettre d’actualités.

Polynésie française Pacifique actualités Missions d'innovation Bran Quinquis newsletter-en
Apprentissage mixte dans les PTOM

Apprentissage mixte dans les PTOM

Avoir un bon niveau d’éducation couvrant tous les niveaux et tous les types d’éducation est un défi de taille dans les pays et territoires d’outre-mer de l’Union européenne qui rencontrent de nombreux problèmes en raison de leur isolement, de leurs populations généralement restreintes et de leurs territoires souvent largement éclatés.

Il est largement reconnu que l’enseignement constitue un facteur plus important, pouvant entraîner le développement durable des communautés et des pays, stimuler la croissance économique et promouvoir la coopération régionale.

L’Université de la Polynésie française a relativement de très bonnes capacités, mais malgré cela se heurte à des problèmes importants au niveau du territoire : des territoires éclatés- la Polynésie est un territoire avec 118 îles, ainsi que l’éducation dans deux langues officielles.

La mise en œuvre du système d’apprentissage mixte à trois piliers (l’apprentissage en face-à-face, l’apprentissage en ligne et l’apprentissage en faisant) semble une solution pour renforcer les capacités dans les PTOM, augmenter la compétitivité et établir des économies prospères dans des sociétés inclusives.

La même approche pourrait être mise en œuvre dans le cadre de la coopération régionale du Pacifique ou même plus largement au niveau de la coopération de tous les Pays et Territoires d’Outre-Mer.

Polynésie française Pacifique actualités innovation pédagogique
Le premier rhum d’atoll produit en Polynésie

Le premier rhum d’atoll produit en Polynésie

Le premier rhum au monde issu de cannes à sucre cultivées sur un atoll vient de Polynésie. Produit par la Brasserie du Pacifique sur l’atoll de Rangiroa, la marque Mana’o a commercialisé sa première bouteille de rhum d’atoll le 24 novembre 2017.

La canne à sucre ne supporte pas le froid, elle a besoin de soleil et de chaleur. Mais la canne à sucre a aussi besoin d’eau, de grandes quantités d’eau. Et l’eau douce sur un atoll est une denrée précieuse. Pourtant, il y a trois ans, la Brasserie du Pacifique a décidé de se lancer dans la culture de Canne à Sucre sur l’atoll de Rangiroa, 2ème plus grand atoll au monde, situé dans l’archipel des Tuamotu. L’atoll abrite déjà un vignoble.

rhum PF2

La suite de l’article

Polynésie française actualités food processing
Coopération et échanges entre les PTOM

Coopération et échanges entre les PTOM

Dans le cadre des activités de coopération renforcée entre PTOM mis en place par OCTA Innovation, il a été décidé de proposer un échange d’expériences entre les territoires. Olivier Gaston, Directeur de l’Innovation pour St-Pierre-et-Miquelon est venu en Polynésie française à l’initative de Bran Quinquis, Directeur de l’Innovation pour la Polynésie française. Cet échange a eu lieu à l’occasion de la semaine de l’innovation publique en Polynésie française. Olivier Gaston a présenté la politique d’innovation à Saint-Pierre et Miquelon et le schéma de développement stratégique du territoire, notamment l’axe relatif à la politique d’innovation et notamment les secteurs en voie de développement.

Olivier Gaston en PF 2

Polynésie française actualités Saint-Pierre et Miquelon bonne pratique Olivier Gaston Bran Quinquis
Déclaration des Directeurs de l’Innovation

Déclaration des Directeurs de l’Innovation

Déclaration

La conférence internationale de l’innovation, organisée par OCTA Innovation, s’est déroulée à Ponta Delgada aux Açores du 11 au 14 avril 2017. Elle a rassemblé des représentants de Pays et Territoires d’Outre-mer (PTOM) de l’Union européenne, le gouvernement açorien, la Commission européenne et des experts en innovation, afin d’étudier la manière dont l’innovation favorise le développement durable dans les petites îles ainsi que de mettre en place une certaine coopération et de créer un terrain propice à de futures initiatives.

Les piliers et valeurs à la base d’une société ont été examinés, tout comme les capacités et les besoins de toutes les parties prenantes pour les étayer. La mise en œuvre de divers types et niveaux d’innovation a été envisagée. La vision d’une société prospère et inclusive sur le plan économique doit reposer sur l’innovation et une collaboration totale entre les acteurs publics et privés. L’innovation doit soutenir toutes les parties prenantes dans la société, tant dans le domaine économique que social. De plus, son rôle s’avère essentiel pour lutter contre les problèmes liés à la raréfaction des ressources naturelles, au changement climatique et au développement durable. Les gouvernements doivent garantir de bonnes conditions pour promouvoir l’innovation. Les responsables de l’innovation des Pays et Territoires d’Outre-mer de l’Union européenne, membres actifs d’OCTA Innovation réunis aux Açores, s’engagent à entretenir ces dynamiques.

Les gouvernements doivent prendre les devants en ce qui concerne l’innovation systémique dans tous les secteurs, en encourageant la création de partenariats entre des entités publiques et privées, ainsi qu’en promouvant le partage des connaissances et le renforcement des capacités. L’objectif est de mettre en place plusieurs centres d’excellence régionaux thématiques dans les PTOM, en particulier pour les secteurs où certains PTOM ouvrent déjà la voie, et d’assurer un partage de l’expertise entre les PTOM et avec les différentes régions.

Directeurs de l’Innovation: Anguilla, Bren Romney; Aruba, Bianca Peters; Bonaire, Dianne Boelmans; Curaçao, Fiona Curie; Groenland, Lars Balslev;  Iles Cayman, Jamaal Anderson; Iles Malouines, Michael Betts; Iles Turques et Caiques, Alexa Cooper-Grant; Iles Vierges Britanniques, Lizette George; Montserrat, Angela Estwick; Nouvelle Calédonie, Jean-Michel Le Saux; Polynésie française, Bran Quinquis; Pitcairn, Leslie Jaques; Saba, Menno Van der Velde; St. Barthélemy, Pascal Peuchot; St. Hélène, Niall O’Keeffe; St. Pierre-et-Miquelon, Olivier Gaston; St. Eustatius, Roy Hooker; St. Maarten, Jude Houston;  Wallis et Futuna, Carole Manry.

Chef de projet d’OCTA Innovation, Milan Jezic von Gesseneck: innovation@octa-innovation.eu

Aruba Îles Vierges britanniques Curaçao Iles Malouines Polynésie française Groenland Montserrat Nouvelle Calédonie Sint Eustatius - St. Eustatius - STATIA feature news @fr actualités Anguilla Bonaire Sint Maarten Iles Caïmans Saba Saint-Barthélemy Saint-Pierre et Miquelon Iles Turques et Caïques Wallis et Futuna featured news Sainte-Hélène news @fr Pitcairn Açores
Projet pilote de la Polynésie française signé

Projet pilote de la Polynésie française signé

La Commission européenne a signé  le 8 février le contrat du projet pilote de la Polynésie française. Ce projet cible la bioconversion de tourteaux de coprah en aliments pour l’élevage et l’aquaculture des crevettes et poissons.

L’objectif est de tester en vraie grandeur un nouveau procédé de traitement des tourteaux, utilisant des larves de la mouche de l’espèce Hermetia illucens, communément appelée mouche soldat noire. Sont prévus l’installation  d’une unité de production de mouches, l’optimisation des aliments pour l’aquaculture, et le business plan d’une unité industrielle. l’équipe d’innovation participe activement à l’avenir durable des îles de Polynésie française.

Actuellement, la production de coprah ne cesse d’augmenter (fabrication d’huiles, de savons et de cosmétiques) alors que les sous-produits comme les tourteaux sont très peu valorisés. Le Pôle d’innovation Tahiti Fa’ahotu a réuni un ensemble de partenaires pour le ce projet qui vise la bioconversion de tourteaux de coprah.

Cette innovation va valoriser les ressources du territoire et fournissent une activité rémunératrice aux familles et aux petits entrepreneurs et contribuer activement à l’avenir durable des îles de Polynésie française

 

Polynésie française agriculture @fr actualités Commission européenne Pilot project