La recherche de locataires pour l’ile déserte

La recherche de locataires pour l’ile déserte

L’île de Quéménès est située au coeur de l’archipel de Molène dans le Finistère, à environ 9 km des côtes. Le Conservatoire du Littoral, lors de l’acquisition de l’île en 2003, dresse un bilan qui révèle les richesses naturelles et patrimoniales de l’île. Il décide alors, avec le soutien du programme Européen d’échanges insulaires INTERREG ISLA, et de nombreux partenaires publics et privés de développer un véritable laboratoire du développement durable sur l’île : restauration des bâtiments, installation d’un système de production d’énergies renouvelables (panneaux solaires, éolienne), approvisionnement et traitement de l’eau, réfection de la cale, entretien des écosystèmes, etc.

Suite à un appel à candidature, Soizic et David Cuisnier ont été sélectionnés pour y monter leur exploitation agricole, l’objectif étant que les activités de leur ferme puissent leur permettre de vivre tout en entretenant le site. Culture de pommes de terre, accueil du public en chambres d’hôtes, élevage de moutons et récolte d’algues de rives sont leurs activités principales.

La base du projet est donc de remettre en activité l’exploitation agricole, pour permettre d’entretenir le paysage de l’île, de préserver les bâtiments, de lutter contre les friches (grâce au pâturage et à la culture) et de préserver les espèces et les habitats remarquables.

Après dix ans passés sur l’île, Soizic et David Cuisnier quitteront définitivement Quéménès en janvier 2018. Le Conservatoire du Littoral a lancé un appel à projet mi-juin pour remplacer cette famille. Sur cet espace naturel classé, les nouveaux exploitants devront concilier développement d’un projet économiquement viable (la ferme insulaire s’étend sur 30 hectares et dispose d’une activité maison d’hôtes), préservation de l’environnement (faune, flore, prairie, menhirs, tumulus, fours à goémon,etc.) et l’accueil du public. Dans l’idéal, le Conservatoire espère trouver des locataires prêts à s’engager pour “une dizaine d’années” moyennant le paiement d’une redevance de 7.000 €.

Visite guidée de Quéménès

Octa Innovation Website
renewable energy sustainable development small islands EU programme news

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *