Ra’O Puha : bioversion des tourteaux de coprah

Ra’O Puha : bioversion des tourteaux de coprah

L’Association des Pays et Territoires d’Outre-Mer (l’OCTA) a signé l’an dernier le contrat du projet pilote de la Polynésie française financé par la Commission européenne. Ce projet cible la bioconversion de tourteaux de coprah en aliments pour l’élevage et l’aquaculture des crevettes et poissons.

L’objectif est de tester en vraie grandeur un nouveau procédé de traitement des tourteaux, utilisant des larves de la mouche de l’espèce Hermetia illucens, communément appelée mouche soldat noire. Sont prévus l’installation d’une unité de production de mouches, l’optimisation des aliments pour l’aquaculture, et le business plan d’une unité industrielle. l’équipe d’innovation participe activement à l’avenir durable des îles de Polynésie française.

Actuellement, la production de coprah ne cesse d’augmenter (fabrication d’huiles, de savons et de cosmétiques) alors que les sous-produits comme les tourteaux sont très peu valorisés. Le Pôle d’innovation Tahiti Fa’ahotu a réuni un ensemble de partenaires pour le ce projet qui vise la bioconversion de tourteaux de coprah.

Cette innovation va valoriser les ressources du territoire et fournissent une activité rémunératrice aux familles et aux petits entrepreneurs et contribuer activement à l’avenir durable des îles de Polynésie française.

 

Octa Innovation Website
agriculture French Polynesia news European Commission Pilot project

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *